Nos conseils

Les avantages d’un siège de bureau ergonomique dans votre santé au travail

santé au bureau

Les avantages d’un siège de bureau ergonomique dans votre santé au travail

La santé au travail est un enjeu du quotidien pour chaque entreprise : bien-être, confort, sécurité… Un large éventail de mesures sont à adopter pour un quotidien plus agréable, tant pour le salarié que l’employeur. Pour lutter contre les TMS, s’engager dans une réflexion ergonomique de vos espaces de travail est un levier crucial. Découvrez nos astuces pour avoir un bureau ergonomique, du matériel informatique à la chaise ergonomique. En effet, opter pour une chaise de bureau adaptée est une des premières solutions pour limiter les risques de problèmes musculaires. Mais prenez soin de bien choisir votre siège, le design ne fait pas tout ! Il existe de nombreux critères et de caractéristiques sur les sièges ergonomiques à prendre en compte.

Les points abordés dans cet article

L’ergonomie au travail, fondamental pour votre santé

Qu’est-ce que c’est les TMS ?

Pendant longtemps associés aux postes physiques sollicitant nombreux muscles et membres du corps, les Troubles Musculo-Squelletiques (TMS) concernent aujourd’hui tout type de métier. Comme l’indique ce site, “L’expression « troubles musculo-squelettiques » regroupe ou un ensemble de maladies localisées au niveau ou autour des articulations : poignets, coudes épaules, rachis ou encore genoux. Ces pathologies concernent les muscles, tendons et gaines tendineuses, les nerfs, les bourses séreuses, les vaisseaux sanguins, les articulations, les ligaments, à la périphérie des articulations des membres supérieurs, de la colonne vertébrale et des membres inférieurs.”

Mobile ou sédentaire, toute personne peut y être exposée et doit donc se préoccuper de sa santé à son poste de travail. La position assise est d’autant plus problématique si elle est synonyme : 

  • D’une mauvaise posture

     

  • D’une position assise prolongée 

     

  • De gestes répétitifs (avec la souris de l’ordinateur notamment) 

     

  • De situations de stress à répétition

     

 

2 salariés sur 3 ont eu, ont ou auront des problèmes de dos dans le cadre du travail (selon l’INRS).

Le mal de dos impacte la santé de nombreux salariés mais affecte également la vie de leur entreprise et sa productivité. La prévention des employeurs auprès de leurs employés est aujourd’hui un enjeu essentiel dans cette lutte. Ameli évalue à 12,2 millions le nombre de journées de travail perdues en raison d’une lombalgie, soit 57 000 emplois à temps plein.

 

chiffres-mal-de-dos-travail

L’importance d’un poste de travail ergonomique

Les entreprises investissent aujourd’hui des moyens matériels et humains dans la prévention des TMS. De nombreuses mesures sont mises en place comme des pauses musculaires selon les postes de travail, la formation dans les postures à adopter, l’amélioration de la sécurité… Et notamment l’aménagement des espaces de travail, soit l’ergonomie ! 

Mais qu’est-ce que l’ergonomie ? Par définition, l’ergonomie est une démarche, une étude du travail dans l’entreprise, visant à améliorer les conditions et à accroître la productivité.

Au cœur d’une structure, l’ergonomie étudie donc les modes opératoires, les processus organisationnels, la maintenance… Mais cela concerne également l’optimisation de l’environnement physique de chaque poste. Tout ce processus peut être administré par un ergonome. 

L’aménagement d’un poste de travail ergonomique permet d’accroître le confort, la santé et la sécurité des salariés, sans parler du gain de productivité.  La bonne ergonomie d’un poste de travail correspond à un matériel adapté et des conditions adéquates (température, nuisances sonores, luminosité, propreté…). 

Une bonne posture à votre poste de travail 

Le matériel indispensable pour un bureau optimisé

Disposer d’un bureau ergonomique est nécessaire, notamment pour les fonctions amenées à réaliser des heures prolongées devant leurs bureaux. Dans ce cas, équipez-vous d’un matériel adapté, et c’est l’occasion d’adopter de bonnes habitudes : chaises, clavier, lumière… Un bon équipement et quelques réglages vous permettront d’améliorer rapidement votre confort. Si vous êtes en pleine conception de votre espace, c’est le moment idéal !

  •  Le plan de travail 

La hauteur idéale se situe entre 65 et 74 cm selon votre taille avec une largeur de 80 à 110cm afin d’être à l’aise pour mettre votre matériel et vos documents à portée de main. Alterner entre une position assise et une position debout peut être également bénéfique pour votre dos.

  • L’écran d’ordinateur

Le haut de votre écran doit être au niveau des yeux avec une distance idéale 50 à 70 cm. 

Si le travail s’effectue sur un ordinateur portable, il est judicieux de s’équiper d’un réhausseur pour placer votre écran à bonne hauteur, et de périphériques externes (clavier et souris) afin de conserver une position optimale.

Si vous travaillez sur des écrans multiples, pensez à placer votre écran principal face à vous.

  • Le clavier

Un clavier ergonomique est dissocié de l’ordinateur. Celui-ci est idéalement inclinable et ne dépasse pas les 30 mm d’épaisseur. Privilégiez un clavier aux touches mates afin d’éviter les reflets. A l’usage, il doit être placé face à vous, mais ne pas être au bord du bureau, un espacement entre 10 et 15 cm du bord du bureau est optimal.

  • La souris

La souris est également un élément clé pour l’ergonomie car de nombreux arrêts sont liés à des problèmes de poignets et de mains. Une souris ergonomique permet de soulager la charge de l’avant-bras, du poignet et de la main. Différents modèles existent selon les métiers et les tâches que vous effectuez sur votre ordinateur. Néanmoins, si votre utilisation est dite “classique” les souris ergonomiques verticales sont à favoriser car elles soulagent les tensions musculaires de l’épaule au poignet.

Votre souris doit être dans l’alignement de votre épaule, à portée de main dans le déplacement naturel de votre avant-bras.

  • Luminosité

L’éclairage dans votre bureau est important car il influe sur de nombreux aspects. Un éclairage naturel stimule l’organisme et permet une meilleure performance au cours de la journée. Dans cette disposition, positionnez votre écran perpendiculairement afin de ne pas avoir de reflets ou de rayons de soleil dans les yeux. 

Cependant, l’éclairage artificiel est souvent indispensable. Privilégiez alors un éclairage indirect qui sera plus confortable et dont la puissance d’éclairage peut être modulée sans créer d’inconfort. Résumons ! Priorité à l’éclairage naturel, mais allier les deux types (20% direct, 80% indirect) est le combo idéal pour créer un espace de travail confortable et ergonomique.

  • Environnement sonore

Le bruit peut constituer une nuisance au bureau, tant au niveau de la fatigue que de la concentration. Évaluer l’exposition au bruit des différents postes est primordial, selon les besoins de chaque salarié. Si vous êtes dans un bureau ouvert, il existe différentes solutions pour limiter le bruit et les personnes exposées : traitement acoustique, cloisonnement, protecteurs individuels…

Vous avez maintenant quelques clés pour aménager un bureau ergonomique, reste un dernier détail et non des moindres, votre chaise de bureau ! En effet, choisir un siège ergonomique doit être réfléchi, découvrez ci-dessous nos astuces pour adopter une bonne position assise.

La bonne position sur votre siège

La posture assise idéale n’existe pas, appliquer les bonnes pratiques est néanmoins indispensable pour limiter les risques. En effet, rester assis pendant de longues heures à son bureau accentue fortement les risques de maladies musculaires. Investir dans un fauteuil de bureau ergonomique semble être la première solution pour éviter les maux de dos. Voici quelques conseils pour avoir la bonne position sur votre siège : 

 

  • Vos coudes font un angle droit à 90°
  • Vos avant-bras sont près du corps
  • Le dos est droit ou légèrement en arrière, soutenu par le dossier de votre chaise
  • Les pieds sont à plat sur le sol ou sur un repose-pieds, les genoux font un angle de 90°

Choisir un fauteuil de bureau ergonomique peut être parfois une mission complexe, tant l’offre est large. De nombreux sièges de bureau existent sur le marché, mais peu sont adaptés à un usage intensif. Nous vous détaillons donc les critères à prendre en compte lors de votre choix de chaises.

Les caractéristiques d’un fauteuil ergonomique contre le mal de dos

Votre siège de bureau, ainsi que tout votre matériel, doit être choisi selon le corps de l’utilisateur et de son usage. Il existe des chaises de bureau ergonomiques spécifiques pour les métiers les plus complexes, le tout est de savoir ce que l’on cherche ! Voici les principales caractéristiques pour une utilisation intensive, soit plus de 6h par jour à votre bureau.

  • Appui-tête

L’appui-tête n’est pas présent sur l’ensemble des fauteuils ergonomiques, mais possède pourtant beaucoup d’avantages. Il permet de soulager la pression sur les cervicales et d’intégrer des mouvements de relaxation vers l’arrière dans votre journée. Les appui-têtes sont à favoriser si votre fonction vous incombe une activité permanente sur un écran, et également pour les utilisateurs de grande taille.

  • Dossier et assise

Selon votre usage, il est important de sélectionner le mécanisme de fauteuil qui vous correspond. Lorsque l’utilisateur a un usage prolongé du siège, il est fortement recommandé de choisir un mécanisme synchrone. Cette technologie permet un suivi de mouvement optimal et apporte alors plus de confort. Ce mécanisme réglable permet :

    • Inclinaison du dossier et de l’assise de manière simultanée
    • Force de rappel adaptable en fonction de la morphologie et du poids de l’utilisateur.

Avoir une hauteur de dossier réglable permet de s’adapter parfaitement à chaque morphologie et d’offrir un soutien lombaire essentiel pour votre dos. Sur certains modèles, il est possible de réaliser le réglage de la pression du soutien lombaire à l’aide d’une manette ou d’une pompe intégrée dans le dossier.

  • Les accoudoirs réglables

Les accoudoirs réglables d’un siège de bureau ergonomique vous permettent d’améliorer votre confort et de limiter les tensions sur les bras. C’est la meilleure solution afin d’être soutenu dans l’ensemble de vos mouvements. Les réglages de la chaise peuvent se faire à différents niveaux : translation avant/arrière et gauche/droite, pivot.

Voici les différents mécanismes d’accoudoirs réglables que vous pourrez trouver :

    • 2 axes : hauteur, et en profondeur pour faciliter le rangement du fauteuil.
    • 3 axes : hauteur, profondeur et largeur pour s’adapter à toutes les morphologies.
    • 4 axes : la précision d’un réglage hauteur, largeur, profondeur et pivotement.
  • Les roulettes

Parfois loin des préoccupations lors de l’achat d’un siège ergonomique, les roulettes sont pourtant un composant important car c’est sur elles que repose votre poids. Le choix des roulettes est la solution qui s’adaptera au mieux à vos mouvements tout au long de la journée. Optez pour une base en polyamide plutôt qu’en plastique afin de durer dans le temps. Enfin, assurez-vous une assise stable, soit avec une croix de 5 roulettes minimum.

 

Soulager son mal de dos et améliorer sa santé au travail est une réflexion à avoir à la conception et l’aménagement de son bureau, mais qui s’avère bénéfique dans le temps. Une chose est sûre, votre priorité réside dans le choix d’une chaise de bureau ergonomique qui conviendra à votre utilisation. Navailles vous propose une large offre de sièges et fauteuils de bureau ergonomiques, alliant design et confort.

0